29 novembre 2016

En corps

A renouer les fils par pleins et déliés, on reconnecte les sens. La main se fait fileuse et noueuse de liens. Une ponctuation pour reprendre son souffle et la bobine repart tisser du sens. Encre cérébrale à première vue, elle se sait en son for, sang de ce corps qui reprend du pouvoir. Laboureuse tricoteuse, elle dessine des mots sans demander permission, sans chercher signification. Et signification n'est pas sens, le sens est là tout neuf, tout à lui, néo-langue primaire aux pouvoirs sans frontières. Du stylo dans les muscles,... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 21:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 novembre 2016

Un crayon de soleil

C'est un crayon HB de chez Faber-Castell. Noir, en papier ou de bois, suivant l'endroit du temps qui nous le mis dans les doigts. Il a été depuis supplanté par maintes inventions mais l'odeur de ses copeaux, comme frise enroulée, dentelle recroquevillée, réveille des zones du cerveau imprimées à jamais. De blouses grises en communale, de coups de règle en bonnets d'âne, de vieux poêle de fond de classe et de craie crissant sur ardoise rustique, les associations vont plus vite qu'Ariane et que Spoutnik. C'est un crayon HB de chez... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2016

L'insoutenable légèreté de l'Autre

Quelques mots sur la table ont séchés d'ennui. Lettres saupoudrées comme pâtes en mémoire, elles cherchent leur place au milieu du chaos. Exsangues et moribondes, elles prient la pluie salvatrice, qu'elle vienne de larmes ruisselantes, de miction explosive ou de rayons sublimes. Solitudes agonisantes, elles ont perdu le sens. Éclats de mots fringants, elles sont débris morbides. Leur prière n'est que souffle inaudible au passant, dernier espoir de flamme embrasant l'alphabet.Agencer ses pensées peut devenir torture malgré l'aisance... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]