05 mars 2017 (16)

Il était moins le quart.

Il passa un bouton d'or sous son menton ; elle aimait le beurre. Salé, ajouta-t-elle. Nul n'est parfait. Ne pas juger, ne pas fuir. Ne pas en faire un critère éliminatoire. Elle aimait aussi le café long et tiède. Cela commençait à faire beaucoup, mais il insista.

Il caressa son visage de deux mots d'amour jaunes et timides. La réponse ne tarda pas à venir. Elle bronza instantanément. Sa peau claire fit ressortir des îles de beauté et quelque rousseur d'émotion. La frange, store rayé de type balayage fit une vrille de danseuse pour ouvrir ses fenêtres à l'intention sincère de ce souffle d'amour. Des étoiles foldingues filèrent dans le bleu du ciel de ses yeux.
Comme on envoie un baiser en soufflant dans sa paume, il envoyait les mots à la vitesse d'une bise d'abord, avec l'r de la brise ensuite, et crescendo jusqu'aux rugissants du Cap Horn ; de l'or définitif d'un coeur définitif. Il était si puissant qu'elle ne savait qu'en faire. Puissant et serein, passionné et sage, souple et enveloppant.
Il faillit dire Je t'aime et se retint de justesse. Quelques mots d'or plus vagues firent leur travail d'éclaireur. Le message était clair bien qu'implicite, limpide aux oreilles grandes et franc bien qu'enveloppé. Que le coeur s'en aveugle de beauté, qu'elle ouvre ses bras comme on ouvre une missive, en prenant son temps pour calmer la chamade !
Elle se tut. Son visage parlait pour elle. Jamais muette ne fut plus bavarde. Touchée. Touchée et scotchée. Maintenant, c'était lui qui ne savait qu'en faire.

Il était toujours moins le quart.