31 juillet 2017

Dans le petit bois de Caille

Tout y était. Les preuves écrites et la médaille. Rien de plus simple. Il suffisait d'exécuter. Il suffisait de tendre un drapeau tricolore sur le cercueil. Hommage et reconnaissance de la Nation.Mais c'était sans compter sur la médiocrité de ces abrutis des Pompes Funèbres qui débitent des cérémonies à la chaîne.Ils ont oublié, c'est tout. De retour en arrière, il n'était plus possible. Ils ont oublié d'honorer votre courage, celui qui vous a fait refuser de répondre à la convocation au Service du Travail Obligatoire, sinistre... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2017

La boîte à souvenirs

J'allais lui rendre visite toutes les deux ou trois semaines. Le dimanche. La maison de retraite avait des airs d'hors-saison. Je restais une heure et demi, deux heures. Nous nous tenions compagnie. Il m'ouvrait sa boite à souvenirs. 95 ans d'anectodes s'y trouvaient. Comme quand on fait des lasagnes, une couche de joies, une couche de peines, une couche d'éclats, une couche sereine. L'échange était facile. Aucun des deux ne cherchait à combler les silences, à trouver des sujets. Tout venait naturellement, par associations d'idées... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 09:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 juillet 2017

La leçon de la cruche

La cruche est à sa place, à sa place de cruche. Son ombre joue l'ombre, passivement. Le temps s'écoule, immobile. L'objet donne l'exemple qui sait attendre. Le soleil le récompense. Patiente et confiante, la cruche attend l'heure. Pour son utilité, elle est constante, en mouvement ou pas. Ne rien faire, c'est aussi faire quelque chose, ne se dit-elle même pas. Elle est, donc elle fait. L'exhaltation perd les meilleurs d'entre nous qui veulent bien faire, qui croient mieux faire. Après le beau temps vient la pluie et l'activation... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 11:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 juillet 2017

Cet été, je revisite ma bibliothèque

Cet été, je revisite ma bibliothèque. Sous l’effet d’une boulimie de lecture qui ne semble pas vouloir se calmer, ma bourse commence sérieusement à s’en ressentir. Il faut dire que j’aime les livres neufs et que j’aime en être propriétaire. J’ai encore cet attachement matériel. A l’occasion de quelques déménagements, j’ai pu élaguer les étagères de ma bibliothèque, mais il n’en reste pas moins que ces temps-ci, elle gonfle et déborde à l’inverse de mon porte-monnaie. Aussi, je vais faire une pause dans les achats et je passerai... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 10:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]