28 avril 2018

Dans le tourbillon de la vie

Je n'en aurai jamais fini de déforester mes certitudes. Celles qui sont venues prendre racine en lieu et place des précédentes. Celles qui finiront avalées par un réel nouveau dont les jours sont comptés.Je prends aujourd'hui le pari de la ringardisation de mes nouvelles découvertes, censées apporter un éclairage révolutionnaire sur l'écran de mes pensées. Un jour viendra.J'accepte les roues qui tournent et les chemins infinis, les balles neuves et les pages blanches, les souvenirs flétris et les croyances new-look. Dans le... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2018

Sur la margelle

Nous avons oublié trop vite l'eau qui sèche sur la margelle et les mots doux de l'aïeule au sortir de l'enfance. Nous avons pris le train et nous y sommes fait prendre, ballottés par les fausses urgences et les tristes ambitions.Il aurait suffi de si peu. Que nous gardions le goût des mûres sur le bout de la langue plus longtemps que l'été, que nous croyions à l'intuition de l'aube disant la couleur du crépuscule, que nous écoutions d'une attention plus soutenue les leçons des anciens. Nous avons laissé passer les calendriers, les... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2018

Posément

La sagesse est un renoncement. Un sublime renoncement. Apaisant, tranquille, gaules rangées, alignées au fond du cabanon et regard doux embrassant l'expérience et le possible, et fixant sans tension l'instant de conscience consistante. Sublime renoncement, disais-je. De celui qui vous a fait découvrir derrière les batailles sans vainqueurs et les ébullitions sans résultat, des pépites qui dormaient au fond de paysages embrumés par le mouvement. On n'a pas baissé les bras, on a ouvert la porte. On a renoncé à l'illusion. Quelle joie... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]