22 novembre 2018

Au soleil, sur un nuage

Je suis allongé sur un nuage. Blanc, cotonneux, éclairé par le soleil et posé sur le réel, la terre. Je bronze. Tartiné de vitamine D, je serre la main au passant et à ses soucis quotidiens. Proche de lui, j'en suis pourtant loin, en vacances. Il est sous le nuage le passant, il rame, il trime et se noie. Mon élévation pourrait avoir une certaine indécence et pourtant, je la goûte en toute légitimité. Je suis bien. Bien au-dessus du prosaïque et je garde un lien avec le bas de l'échelle d'où je viens. Je ne rends rien. Je n'ai... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 18:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 novembre 2018

Malgré tout

La joie ou le bonheur qui s'exonéreraient du tragique de la vie ne seraient que foutaises, vernis éphémère et retour de bâton prévisible. La vie est tragique et belle à la fois. Et sa beauté a d'autant plus d'éclat que le tragique gronde dans ses profondeurs. C'est par contraste qu'elle a de beaux scintillements. La conscience du réel construit des fondations sérieuses, noueuses, patinées, parfois sordides et monstrueuses. Là, face au pire, avisés, nous allumerons des feux. Des feux d'espoir, diraient les plus utopistes. Des feux de... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 15:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]