18 août 2017

Joie de la profondeur

Connaître la joie de la profondeur, ce mercure de miel qui élève, qui rend vraie toute sensation. Pouvoir jouir du monde en connaissance de cause. Un filet d'huile d'olive sur une tomate d'été comble les sens même si l'on sait qu'à la même heure à l'autre bout du monde on meurtrit des vies pour des causes abominables. Ne pas fuir le réel et s'en faire une couche douce et jamais complètement confortable, que l'éveil soit moteur et conscience de goûter l'instant qu'on couronne lui donnant toute sa force. Courir après l'éphémère... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2017

La leçon de la cruche

La cruche est à sa place, à sa place de cruche. Son ombre joue l'ombre, passivement. Le temps s'écoule, immobile. L'objet donne l'exemple qui sait attendre. Le soleil le récompense. Patiente et confiante, la cruche attend l'heure. Pour son utilité, elle est constante, en mouvement ou pas. Ne rien faire, c'est aussi faire quelque chose, ne se dit-elle même pas. Elle est, donc elle fait. L'exhaltation perd les meilleurs d'entre nous qui veulent bien faire, qui croient mieux faire. Après le beau temps vient la pluie et l'activation... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 11:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 juin 2017

La Sainte-Victoire

Qu'il est long ce chemin, et tortueux aussi, celui qui mène à ce répit, ce repos. Après avoir posé sa pioche et sa truelle, satisfaits du mur monté, du terrain labouré, on a construit sa Montagne Sainte-Victoire, celle qui nous permettra d'avoir son essentiel, solide, prétendument acquis. Un socle qu'on aura édifié d'un béton de labeur, d'erreurs et de réussites, une structure qui sera sa propre oeuvre, celle qui sied à son artisan, son artiste. On ouvrira les volets un matin d'été et sa Sainte-Victoire apparaîtra comme une... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2017

Vivre sa vie "hors-saison"

Le détachement est une forme d'engagement. Prendre ses distances avec les mouvements de la cité a quelque chose de sacerdotal. C'est comme la mission de n'avoir plus de mission, le désengagement comme forme suprême, aboutie, de l'engagement humain. Être utile, amplement utile sans plus être dans les affaires, influer sans bouger, distiller des ondes sans sortir de sa tanière. Se voir hors-saison dans le temps et hors-saison dans l'espace. Qu'il est doux le dessein d'être ailleurs, loin des modes et des projecteurs, du cambouis et... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 11:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 juin 2017

Entre passion et addiction

C'est quand, rentrant chez lui, il alla vérifier si le marque-page de son livre en cours avait avancé pendant son absence que lui vint à l'esprit la question de l'addiction.Addict à la lecture, il y a pire mais addict quand même. Était-il sur le point de devenir fou ? Alors il se mit à analyser la situation. Il détermina la date initiale de cette boulimie de lecture, il fit des statistiques, en nombre de livres, en nombre de pages, en nombre d'heures. La réponse apparut, limpide, évidente. Depuis six mois, il avait multiplié son... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2017

En silence

Ils sont positifs sans avoir besoin de clamer partout qu'ils sont positifs. Ils sont optimistes sans se croire obligés de convaincre les pessimistes. Ils ont compris avant d'autres qu'on ne change pas le monde en voulant changer le monde.Ils cheminent à leur rythme et se font les muscles, ceux qui leur serviront à tendre une main secourable si besoin, en catimini ne laissant entrevoir que le bout de leurs doigts. Ils passent au milieu de tous les milieux sans baisser la tête et sans bomber le torse. En confiance.Ils abreuvent leur... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 13:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mai 2017

A la juste place

Il est bon de savoir replier ses ailes pour leur faire fendre l'air et la réalité, jouer de leur mouvement pour aller de l'avant, ne plus les brûler face aux charbons ardents, aux vents violents. Saisir le sens de l'aérodynamisme n'est pas se replier, c'est se laisser porter par la nature et l'intelligence. Paravents puis parapluies, éventails et grand-voile, elles protègent nos récoltes et nous laissent cultiver nos jardins loin des sunlights et des infarctus. Pales de moulin plutôt qu'oiseaux aveuglés par le phare, elles créent... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2017

Pas à pas

Dans la foule, j'ai regardé les pas. Les pas des uns, les pas des autres, les miens. Chaque pas va vers la mort, chaque pas approche de la finitude. Même les pas des immobiles vont vers la mort. En marchant vers l'espoir, on marche aussi vers elle. Mais nos peines comme nos joies ne sont véritable Joie qu'avec cette conscience-là. Pour bien aimer la vie, il convient de d'abord aimer la mort. Avec sérénité, avec acceptation. Et seulement nous pourrons goûter la vie. Pas en profiter, comme le dit la banalité qui voudrait qu'on... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2017

Il fallait que tout s'écroulât

...et puis tout s'est écrouléet puis tout s'est éclairé Il est des conversions qui ne peuvent se faire en douceur comme on en rêverait. Il est des marches qui se montent vraiment, seulement si on les dégringole. Ces à-coups-là nous déchirent, nous déroutent, nous font signe de rembobiner la pellicule qui s'emballait avec passion déraisonnable. Aux ambitieux, les murs en béton salvateurs ! C'est le seul moyen. La tempérance affichée n'est qu'enveloppe. Au fond, la machine accélère pour tenir puis casse sa courroie. Et il faut tout... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 11:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 février 2017

Se poser

Il est sage de savoir rendre les armes à temps. Se plier au verdict avant le K.O. Lâcher l'affaire. Abdiquer.Les coeurs-gros-comme-ça se fixent des missions aux immenses dimensions et s'inventent des combats toujours plus difficiles. Équipés de courage, de volonté et d'une persévérance hors du commun, ils s'habituent à grimper sur l'échelle, toujours plus haut, et s'aveuglent eux-mêmes de leur réussite. Alors, ils ne voient pas le mur ou le vide ou l'épuisement qui sourdaient pourtant depuis longtemps. Tout puissants sur eux,... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 14:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]