31 juillet 2017

Dans le petit bois de Caille

Tout y était. Les preuves écrites et la médaille. Rien de plus simple. Il suffisait d'exécuter. Il suffisait de tendre un drapeau tricolore sur le cercueil. Hommage et reconnaissance de la Nation.Mais c'était sans compter sur la médiocrité de ces abrutis des Pompes Funèbres qui débitent des cérémonies à la chaîne.Ils ont oublié, c'est tout. De retour en arrière, il n'était plus possible. Ils ont oublié d'honorer votre courage, celui qui vous a fait refuser de répondre à la convocation au Service du Travail Obligatoire, sinistre... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2017

La pipe de Gustave

Il a posé sa pipe sur la table de chevet, s'assurant que plus aucune activité n'y bouillonnait. On aurait pu, plus tard, interpréter la situation nouvelle avec platitude. Alors qu'il tenait à laisser un message, certes codé, mais compréhensible aux plus perspicaces.En la posant, il s'est d'abord demandé si c'en était une, et il a souri et souri de nouveau d'encore sourire malgré les circonstances. Il faillit la casser pour souffler un bon mot à l'infirmière du matin. Mais sa confiance dans l'esprit de la jeune femme étant limitée, il... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 10:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2016

Road trip papy (ou L'adieu à Doué)

J'aime les voyages quand ils sont mission. Celle-ci avait des parfums d'antichambre d'ailleurs. Un road-trip se préparait, d'un far-west hexagonal triste comme l'hiver à des rivages ensoleillés, au seuil du printemps. Il s'agissait de tendre un élastique autoroutier pour accrocher un vieil homme trop tendre à une côte d'azur et de retrouvailles, de familiarité et de mémoire. Un clair logis l'attendait pour poursuivre un chemin plus doux et pourtant plus solitaire, sa compagne depuis plus de sept décennies était partie un mois... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2014

Ce type me fait peur

Comme tout bon cordonnier regarde les gens dans les pieds, ou toute couturière débusque l'ourlet défait à trois kilomètres, Lui, passe son temps à analyser les comportements.C'est vous dire à quelle vitesse, il se fait des ennemis.C'est vrai quoi, c'est malsain ces petits yeux qui vous rentrent dans l'être et cet air viscelard qui vous déshabille l'âme. Et son silence, hein, vous ne le trouvez pas suspect son silence ? Vous l'avez déjà entendu parler de lui ? Jamais. C'est qu'il doit avoir quelque chose à cacher. C'est pas très sain... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 mars 2014

Masculin Pluriel

Lien vers tous les textes de la catégorie "Masculin Pluriel"
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

Les oreilles portugaises

Pourquoi moi, ma fille ? Ça l'a fait rire Papa quand on l'a choisi comme sujet pour une thèse sur "l'enfant qui sommeille en chacun de nous".Oui, c'est vrai, pourquoi lui ? C'est bon pour les intellos, ça ! Ils ont des choses à dire et les mots pour le dire. Lui, c'est un manuel. D'ailleurs, il s'appelle Manuel, c'est bien qu'il y a une raison. Mais, justement, c'était ça qui l'intéressait l'étudiant. Un sujet atypique, quelqu'un qui prouve qu'au fond de chacun d'entre nous, un enfant pétillant, vivant, curieux et... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2014

Pierre Janvier

Pierre Janvier est un fringant jeune homme. Et depuis longtemps. Plus de sept décennies nous dit sa page facebook. Qui l'eut cru ?A son âge, d'autres sucrent les fraises ou bouffent des pissenlits par les pieds. Lui, tous les matins du monde, il saute dans ses mocassins, branche sa machine à réfléchir, noue la cravate, enfile son appareil photo numérique et par-dessus tout ça, une belle écharpe bleu ciel, celle qui va bien avec ses yeux. Il sort son peigne et coiffe ses beaux cheveux, encore nombreux, avec délicatesse. Ses années... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2014

Il-lusion

Il avait écumé toutes les pages jaunes médicales de la ville, usé des psys de tout poil, spécialistes reconnus, conventionnés ou pas, fait des cheveux blancs aux coachs du département, rouiller les aiguilles des acupuncteurs, brisé les boules de cristal, fait anticiper la retraite d'un généraliste. Un hypnothérapeute perdit la foi en son art à son contact et un sophrologue sauta par la fenêtre comme un simple employé des Télécommunications.On crut longtemps que ces professionnels étaient des amateurs incapables de venir à bout de... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 janvier 2014

Il ne bouge pas

Il est là, au milieu de la chaussée. Il sait qu'il ne devrait pas y être, que c'est dangereux. Il y est. Et depuis longtemps. Depuis toujours, diront les plus fatalistes.Au loin, là-bas, les phares d'un semi-remorque apparaissent. Croyez-vous que ça l'inquiète ? Oui. Cela lui fait même très peur. Mais, il ne bouge pas.Il s'était pourtant fait renversé par une trottinette dans son enfance, puis un vélo, et une mobylette, une moto, une voiture, un autocar... Rien n'y a fait. L'expérience n'atteint pas sa conscience.Le plus souvent, on... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 janvier 2014

Pierre et le psy (2003)

Pierre n’était pas de ceux qui pensaient qu’il fallait être fou pour aller voir le psy. Au contraire. Une révision peut éviter la panne et les réparations sont souvent plus chères. Il était même plutôt admiratif de ces médecins de l’âme. Envieux, aurait mieux convenu certaines fois. Imaginer qu’ils sondent, qu’ils voient, qu’ils savent et guérissent, c’était pour lui, héroïque et miraculeux. Aussi, c’est avec enthousiasme et intérêt que Pierre patientait pour la première fois dans cette salle d’attente. Quelques revues... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]