05 janvier 2013

J'aime/J'aime pas

  J'aime le couscous aux calamars farcis que nous fait ma femme.J'aime pas qu'on humilie les pauvres, les sans-grades, les sans-diplômes, les humbles, les faibles en les croyant incapables de réfléchir par eux-mêmes, en les confortant dans un état de victime.J'aime les poètes du XIXème, le café serré et les glaces.J'aime pas le jet du robinet sur le côté concave d'une cuillère à soupe, les courants d'air et le vent.J'aime le coeur d'une conversation, d'un échange, quand les bras fourmillent, qu'on se retient pour ne... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 janvier 2013

11 janvier 1996

Nous sommes le 11 janvier 1996. C'est la fin de matinée et je sors de mon bureau près de Bastille. J'achète à la volée un panini tomate-mozzarella. Il sera bien terminé d'ici à Notre-Dame, me dis-je. J'attaque mon déjeuner tout en me dirigeant vers la cathédrale d'un pas pressé. Pendant ce temps, un homme a quitté son appartement quelque part dans le XVIème arrondissement, allongé dans une voiture en direction de l'aérodrome de Villacoublay. Il est dans un avion qui l'emmène en Charente. Oui. On a organisé une messe à... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 janvier 2013

L'époque est motivante

Me retournant sur les mois passés, je vois de belles éclaircies sur le pessimisme ambiant. C'est une banalité de dire que les crises et dépressions alimentent la créativité, mais je le répète. C'est la généralisation qui trouble la vision. A l'image des fameux sondages qui nous informent du pessimisme et des inquiétudes des autres et de l'optimisme et du bonheur pour soi, on sent que chacun fourmille de mille idées derrière un voile factice et parfois entretenu. Au diable la sidérurgie et vive les start-up ! C'est un raccourci rude... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2013

Défaut d'analyse

Il a écrit une lettre que je suis censé vérifier avant envoi. Il se dit nul en orthographe et en "écrit". J'ai plutôt la réputation de faire peu de fautes et de savoir "tourner les phrases". Aussi, Il me fait confiance. Me faisant confiance, il n'a pas besoin de se faire confiance à lui. (Mais nous en parlerons plus tard) Je relis le courrier et je constate qu'on peut scinder la lettre en trois parties égales :Première partie : L'écriture est ferme et assurée. Les phrases sont correctes et simples. L'idée est bien... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 janvier 2013

Qui peut le moins peut le plus

C'était mon billet de 2010. Il reste valable aujourd'hui. Puisqu'il y a des jours comme ça :Il peut y avoir des années comme ça :Et aussi des vies comme ça : Ce n'est pas la situation qui crée l'état d'esprit, c'est l'état d'esprit qui crée la situation
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2012

Merci

Merci à tous les imbéciles, les tordus, les malhonnêtes, les hypocrites et les faux-jetons rencontrés sur mon chemin. Merci à vous. Aussi nombreux que sur le chemin des autres, mais à moi, vous avez fait un bien fou. Comment, sans vous, aurai-je pu me torturer les neurones, me bousiller les yeux à chercher, me forcer à encore plus de rigueur morale et intellectuelle de peur d'être pris à défaut moi aussi ? Merci aux défaitistes, aux déprimés, aux pessimistes, aux négatifs, aux verres-à-moitié-vides, aux victimes, aux à-quoi-bon,... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

30 décembre 2012

Photo de la semaine

Sujet : De plus en plus  Le sujet de la semaine prochaine sera :  tous (dernier mot du dernier commentaire au samedi)
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2012

L'arbre solitaire

  Je le repère toujours. Il est seul, loin des futaies, des forêts, des bosquets, des nationales.C'est l'arbre solitaire.Dédaigneux des platanes alignés et assassins, indifférent aux rondes formant clairières, allergique à la promiscuité des jungles, il pointe le ciel et cherche, tel un sourcier, la source.C'est l'arbre solitaire.Rescapé d'un feu de forêt, ses congénères décimés, il trône sur la falaise d'une calanque phocéenne, phare des âmes sensibles.C'est l'arbre solitaire.Anarchiste sublime, rétif aux lois de la nature,... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 décembre 2012

2013 vu de 2012

Vous avez aimé 2008 vu de 2007. Vous avez aimé 2009 vu de 2008. Vous avez aimé 2010 vu de 2009. Vous avez aimé 2011 vu de 2010. Vous avez aimé 2012 vu de 2011. Aimerez-vous 2013 vu de 2012 ?Imaginons : Nous sommes le 31 décembre 2013 et l'année a tenu ses promesses en rebondissements.L'Europe aura profité d'une année pessimiste pour gagner en maturité. Comme les individus, les organisations ont parfois besoin de se faire peur et de frôler la catastrophe pour devenir raisonnables. Le fédéralisme quitte les... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2012

Lucien

Il a l'âge de ceux qui continuent à aller aux commissions pendant que nous faisons des courses. Le caddie à roulettes a bien remplacé le cabas qui tombait en lambeaux mais l'imprimé écossais bordeaux et bleu a fait le voyage, il roule rénové. C'était la condition qu'avait exigé Lucien quand sa fille insistait vraiment pour passer aux roulettes. Il savait bien Lucien, comme son corps fatigué, qu'elle avait raison, mais passer à la modernité d'un coup lui faisait peur, il retardait le moment. Il y a trouvé, malgré tout, des... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]