15 octobre 2012

Prix Nobel de la Joie

J'ai eu le Prix Nobel de la Paix - Tu as eu le Prix Nobel de la Paix - Il a eu le Prix Nobel de la Paix - Elle a eu le Prix Nobel de la Paix. Bien que peu sensible habituellement aux récompenses, je fais une exception pour celle-ci.  Ce Prix Nobel n'est pas collectif. Il est individuel. C'est le mien. C'est le tien. C'est le sien. J'ai l'outrecuidance de me l'attribuer, de le prendre pour moi. Et j'espère que chaque Européen convaincu fera de même. Sans répéter ce que chacun a déjà dit, je décide de rester sur un... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 octobre 2012

Geste juste

Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2012

10 kms Paris Centre

J'allais à cette course un peu à reculons. Je m'étais même fait prié pour m'y inscrire. Mon parisien de fils s'y étais engagé et m'avait lancé un "Tu le fais avec moi ?" Evidemment c'était tentant de le voir et de courir avec lui. Mais il fallait se rendre dans la capitale et ce n'est jamais un plaisir.  Mon programme de préparation Marathon m'ordonnait une course-test de 10 kms ce jour-là. La coïncidence méritait d'être récompensée. Finalement, j'ai fait le voyage. Accueilli par une pluie généreuse et qui durait,... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 octobre 2012

Au ralenti

Ils sont là, au-dessus des boites à lettres de l'immeuble. Ils sont trois. Dans chaque boite il y en a un autre : des annuaires, des bottins, des pages jaunes. Vous connaissez encore des gens qui cherchent un numéro de téléphone sur un annuaire fait en arbre ? Pas moi. Des années que cette comédie dure. Laissons de côté les platitudes concernant le développement durable, laissons de côté l'activité commerciale des vendeurs d'encarts et intéressons-nous à la difficulté qu'ont nos contemporains à être toujours à la traîne dans... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 octobre 2012

Solange

Je n'avais pas prévu cette publication, mais, puisque le billet d'avant-hier, "L'adolescence des vieilles") a eu beaucoup de succès(nombre de visites triplé), je vous sers  un texte écrit bien avant le précédent et déjà publié ailleurs. On verra qu' on peut faire des choses bien différentes d'une situation de départ voisine.   Solange avait, depuis peu, la soixantaine adolescente. Pas de ces retours de jeunesse assumés. Non. Plutôt une excitation inconsciente et effrénée vers des limites toujours repoussées. ... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2012

Doux et intransigeants

Rien n'empêche d'être doux. Rien. Soyons doux les uns envers les autres. L'effort serait même de ne pas l'être. Mais... comme pour se protéger, comme pour ne pas laisser apparaitre une faille, comme pour montrer qu'on ne nous la fait pas, on n'ose pas être doux ; ça c'est la formule habituelle. Mais la vérité c'est que certains n'osent pas être doux. Ils sont sur leurs gardes, tant ils sont persuadés que la vie c'est une compétition, que la douceur est une faiblesse qui sera aussitôt exploitée par l'autre, la partie adversaire... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 octobre 2012

L'adolescence des vieilles

Elle fait des efforts de toilette mais ses goûts de chiottes sont contre productifs. On lui a dit d'oser les couleurs et la voilà qui marie le mauve et le vert. En croyant se rajeunir, elle se vieillit. Voilà ce qui arrive quand on fonctionne en primaire. Car quoi de plus flagrant qu'un artifice aussi parlant ? Entre la jeunesse qui se découvre et la vieillesse qui se grime, le plus abruti des passants saura tirer le groin de la vraie. Elle est de celles qui ont du retard à rattraper comme si la vie venait seulement de leur donner... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 octobre 2012

Tous transversaux ?

Etonnant paradoxe de constater qu'en ce qui concerne la politique au sens premier, l'organisation de la société, nous sommes presque tous plus transversaux et qu'en même temps les plus radicaux se radicalisent. Je m'explique. Grâce à la vitesse de l'information et à la multiplication des média, les débats d'idées se multiplient et nos connaissances s'en voient enrichies, comme nos certitudes revisitées. Les sujets de société sont décortiqués facilement. En recoupant les informations on a vite fait de devenit moins manichéens. Et... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
07 octobre 2012

Clarté

Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 octobre 2012

Moi je t'offre ce monde (chanson sans musique)

Moi je t’offre ce monde Où le « taire » est terre à terre Où le « dire » nous fait grandir Moi je t’offre ce monde Où le « faire » fait pas l’affaire Où les êtres sont de « l’Être » Moi je t’offre ce monde Où « l’avoir » va à vau l’eau Où « l’hier » n’a pas de prise Moi je t’offre ce monde Où l’humain est le plus beau Où l’instant est la cerise Moi je t’offre ce monde Où la joie c’est permanent Où présent veut dire cadeau Moi je t’offre ce monde Où la foi... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]