28 septembre 2012

Toute vérité n'est pas bonne à...

Toute vérité n'est pas bonne à dire, nous dicte le proverbe. Et nous l'intégrons comme une vérité elle-même. Mais celle-là, on la dit et on la répète sans retenue. Mieux. On est très fier de la prendre comme guide, de se prendre soi-même pour un grand sage, tant on a évité avec cet outil, de faire des vagues, de bousculer ou de heurter. Mais c'est surtout un proverbe conservateur, un proverbe de l'ordre établi, un proverbe de la fatalité et de l'immobilisme. La vérité (c'est drôle de jouer avec le mot) c'est que toute vérité n'est... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 septembre 2012

Lève-toi et cours

J'écoutais une émission de radio, il y a quelques jours, consacrée à la méditation et en particulier à la Méditation de Pleine Conscience. C'est un sujet que je prétends connaitre assez bien. Pas plus, mais assez bien. Il n'est pas le centre de mon billet, mais, l'intervenant, désormais figure médiatique, était le psychiatre Christophe André. A la question du journaliste lui demandant de quelle façon on doit méditer pour que cela soit efficace, il répondit spontanément : de façon régulière.  Et de comparer la méditation, les... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2012

Se simplifier la vie

De la complexité naît la simplicité et du simplisme naît la complication. Multiplier les paramètres dans une analyse préalable, anticiper les conséquences et envisager un maximum de solutions, les recouper avec les pièges et les écueils possibles, saupoudrer d'un peu d'aléatoire et prévoir des plans B, B' et B",  n'est pas se torturer l'esprit, mais s’offrir les conditions d'une meilleure vision du programme. Mieux on aura préparé le terrain, plus on se sera simplifié la vie. Improviser et réagir, est beaucoup plus risqué. On... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2012

La décision est prise

36 ans de permis et presque autant de voiture. Je suis un automobiliste normal. J'étais un automobiliste normal. Président de rien, mais normal. Encore que, je ne ratais pas une occasion de demander à ce qu'on dissuade l'utilisation des voitures partout. Moi, automobiliste, je suis pour des limitations de vitesse draconiennes, des centres-villes interdits aux voitures, une répression sévère pour toute infraction, une augmentation brutale du prix de l'essence etc. etc. Il est vrai que je suis un adepte de la loi d'adaptation et... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 septembre 2012

La dame aux Haribo

Elle s'est assise là, au milieu du passage, à même le sol, au soleil. Les ombres de la structure moderne du musée lui font une cage ouverte. Elle ne peut pas être mieux. De loin, je suis le manège. Elle parcourt la brochure de l'exposition en cours et, dès qu'un visiteur approche, elle replie ses jambes pour les étirer aussitôt. Elle est passage à niveau automatisé et vérin électrique plutôt raffiné. Ma position d'observateur ne dure pas. Je m'approche et hop, c'est marée basse, les genoux remontent au menton et c'est tapis rouge... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2012

Mon p'tit panier sous mon bras

Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2012

Ponctuation (chanson sans musique)

(J'avais prévenu : le week-end, c'est léger) Deux virgulesSur tes hanchesFont penduleQuand tu avances ParenthèsesGauche droiteGros malaiseEt mains "mouates" Faire le pointEntre virgulesJe peux pointBouge ton cul’ Je m’exclameSur ce pointEt me pâmeSur tes reins T’apostropherImpossibleCar bouche béeEt teint livide SuspensionSur tes bell’s fessesAccentuationDe ma détresse L’I trémaA l’enver(e)sJe m’en vasDans ma tanière Je m’anguilleChers auditeursCar les fillesElles me font peur    
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2012

La joie sérieuse

La Joie sérieuse ? Quelle idée d'associer ces deux mots ? L'imbécile y voit un oxymore et l'intelligent, un pléonasme. Bien sûr que la joie est sérieuse. Par définition.C'est l'emploi du mot qui souvent ne l'est pas. Comme un vulgaire papier journal, il servira à emballer, tantôt l'excitation, tantôt le plaisir immédiat. Le plus souvent un enthousiasme éphémère. On osera y ajouter un halo de "bonheur" comme pour signifier qu'on mesure et qu'on choisit son mot. Exprimer son contentement paraitra trop fade, pas assez vendeur. Le... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2012

Je vais bientôt mourir

  Je vais bientôt mourir... Dans 20 ou 30 ans au mieux (allez, 40 si vous voulez), c'est réglé cette histoire.Je vais bientôt mourir, alors le temps me manque. Mourir avec le sentiment de ne pas avoir commencé, celui de ne pas avoir donné ce que j'avais à donner.Je vais bientôt mourir, mourir d'une vie au ralenti, à marcher dans les clous, à les écouter confondre vivre et consommer, aimer et calculer, donner et compter, évoluer et accumuler.Je vais bientôt mourir sans m'être réveillé.Je vais bientôt mourir dans la cage... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2012

Coupables d'indulgence

L'époque nous offre des paradoxes étonnants. Et le monde global y joue son rôle. Devant une même situation, certains se radicalisent et d'autres s'affadissent. Parlons, aujourd'hui, des seconds. Mais qu'est ce qui pousse les bien-pensants à toujours atténuer leurs opinions par une tolérance sur-exprimée, liquide et mièvre ? La peur, sans doute. La peur d'être mal perçus, de dépasser du rang, de devenir cible ? Ils voudraient nous faire passer leur pusillanimité pour de l'ouverture d'esprit.Pas une réaction à un excès sans une... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]